Le parc national des Arches
Washington parcs nationaux
Utah
Destinations de Voyage
Réservations

Parcs National

Arches, Canyonlands et Natural Bridges

Arches National Park (Le parc national des arches)

The Needles © John Crossley
La région des aiguilles, vers le sud-est est plus basse en altitude et a des canyons moins profonds avec toutefois une plus grande variété de formations rocheuses.

Célèbre pour ses arches en grès rouge

Arches National Park est bien entendu célèbre pour ses arches en grès rouge dont il y a là une grande profusion. Le centre pour visiteurs vend un plan qui indique l'emplacement d'un millier de ces arches, variant de taille, depuis la Landscape Arch (avec une envergure des 89 mètres) jusqu'à de petites ouvertures d'un mètre de large. Il y a toutefois aussi beaucoup d'autres formations rocheuses impressionnantes réparties sur les 30 000 hectares du parc et il faudrait plusieurs jours pour voir toute la région.

L'entrée du parc se trouve sur la route US 191, à 32 km au sud de l'I-70 et juste au nord de Moab, la plus grande ville du sud-est de l'Utah qui donne l'impression d'être principalement constituée de motels et de magasins à vélos tous terrains. Cette ville, qui, à l'origine était un centre de l'industrie minière de l'uranium, est proche de plusieurs parcs nationaux, dont le Canyonlands National Park, le Colorado National Monument et le parc national des arches. C'est le point de départ de nombreux périples en bateau sur la rivière Colorado.

Les formes caractéristiques peuvent être vues depuis la route ou lors de courtes promenades

La route du parc arpente d'abord une dénivellation importante puis monte sur une quarantaine de kilomètres à travers les sculptures de rochers rouges en s'approchant de bon nombre des principaux points d'attraction. La route passe par Park Avenue et Courthouse Towers, des éperons rocheux isolés dans le terrain plat désertique. Ces monolithes ont apparu dans plusieurs films, récemment dans Thelma et Louise. La Windows Section (section des fenêtres) contient une importante concentration d'arches et d'autres formations qui ont des noms ne nécessitant pas d'explication comme Double Arch (arche double), Cove Arch (arche en anse) et Balanced Rock (rocher équilibré). Dans cette partie du parc tout peut être vu soit depuis la route soit après une courte promenade.

Depuis Wolfe Ranch, un sentier de 2,4 km traverse le ruisseau moyennant un petit pont suspendu et mène par des rochers lisses découverts vers la particulièrement spectaculaire Delicate Arch (arche délicate). Celle-ci est la plus connue des arches du parc et a été adoptée comme symbole de l'état, apparaissant sur les plaques d'immatriculation des voitures commémorant le centenaire de la fondation de l'état de l'Utah.

Certaines ne sont accessibles que moyennant un véhicule tous terrains

En raison du sable profond et des côtes raides, un véhicule à 4 roues motrices est nécessaire pour visiter d'autres parties du parc, dont les Klondike Buffs, une concentration spectaculaire d'arches et d'aiguilles au nord-ouest du parc. Comme dans la plupart des autres endroits du sud de l'Utah, les températures peuvent atteindre 44°C en été dans le parc des arches, ce qui limite quelque peu les possibilités de randonnée. En hiver le temps n'est pas sévère bien que des chutes de neige sont possibles.

Canyonlands National Park (Le parc national Canyonlands)

Rock formation © John Crossley
Les 1350 km2 du parc contiennent d'innombrables canyons, arches, éperons, buttes et une myriade d'autres formations rocheuses spectaculaires.

Situé au confluent des fleuves Green et Colorado

Canyonlands National Park couvre une vaste région de terrain sauvage dans la partie sud-est de l'Utah, autour du confluent de Green River et de Colorado River. Pendant des millions d'années, ces rivières et leurs affluents ont taillé dans les couches de grès de nombreuses formes étonnantes d'une grande variété de couleurs. Les 1350 km2 du parc contiennent d'innombrables canyons, arches, éperons, buttes et une myriade d'autres formations rocheuses spectaculaires. Le Grand Canyon peut être plus profond et plus spectaculaire, mais Canyonlands a une plus grande variété, tant en ce qui concerne les formations géologiques qu'en ce qui concerne les possibilités de les explorer. En plus le parc offre une plus grande solitude et une plus grande isolation.

La région de Canyonlands n'a été désignée comme parc national qu'en 1964. Avant cette date la plus grande partie du territoire restait délaissé et aussi largement inaccessible. Ceci est toujours le cas pour une grande partie du parc, bien qu'il y ait maintenant quelques routes consolidées. Le meilleur moyen de voir la plus grande partie du parc est par véhicule tout terrain, mais la plupart des routes sont très accidentées et de grandes surfaces n'ont pas de route du tout. Le nombre de touristes venant vers ce parc est de loin inférieur à celui des visiteurs des autres parcs de l'Utah.

Les canyons des rivières Green et Colorado divisent le parc en trois parties distinctes - Island in the Sky (l'île dans le ciel), The Needles (les aiguilles) et The Maze (le labyrinthe). Le voyage de l'une vers l'autre est nécessairement difficile et demande quelques heures en voiture.

Island in the Sky (l'île dans le ciel)

Vers le nord, la région de Island in the Sky est un vaste haut plateau avec des panoramas surplombant des milles de profonds canyons dans toutes les directions. Il y a quelques sentiers de randonnée, dont celui vers l'Upheaval Dome, un cratère coloré ressemblant à un cratère de volcan.

The Needles (les aiguilles)

La région des aiguilles, vers le sud-est est plus basse en altitude et a des canyons moins profonds avec toutefois une plus grande variété de formations rocheuses. Il y a beaucoup de possibilités d'exploration et de camping et la zone est relativement exempte de touristes.

The Maze (le labyrinthe)

La partie du labyrinthe, à l'ouest des rivières, est la partie la plus sauvage et la plus à l'écart du parc. On ne peut l'atteindre que moyennant un déplacement en voiture de 80 km par des routes poussiéreuses non consolidées. Le labyrinthe est un ensemble de six canyons inhospitaliers et très escarpés autour desquels il y a d'autres zones délaissées avec encore des canyons, des fins, des buttes et des dômes.

Natural Bridges National Monument (Monument national des ponts naturels)

Peu de touristes visitent Natural Bridges

Natural Bridges National Monument couvre une surface relativement petite dans le sud-est de l'Utah. Il est quelque peu à l'écart et loin d'autres parcs et est, par conséquent peu visité. Les ponts naturels ont été formés par de l'eau courante et sont , par conséquent beaucoup plus rares que des arches qui résultent d'une variété d'autres forces d'érosion. Les ponts naturels ont tendance à être trouvés dans des canyons, quelques fois bien cachés, alors que les arches sont d'habitude hautes et exposées, étant donné qu'elles sont souvent les derniers résidus de falaises et de crêtes rocheuses.

Attractions: Contrairement au Arches National Park, avec plus de 2000 arches classifiées, il n'y a ici que trois ponts. A part les canyons en grès blanc, la région a aussi quelques éléments d'héritage des Indiens: habitations de falaise et pictogrammes. Une attraction plus moderne est le Photovoltaic Array, un des plus grands générateurs à énergie solaire du monde. On peut l'atteindre moyennant un sentier qui part à proximité du centre pour visiteurs.

Les ponts: Une route en circuit à sens unique offre plusieurs points de vue sur les ponts, connus actuellement sous les noms de Sipapu, Kachina et Owachomu, après que les noms ont été changés afin de refléter l'histoire des Indiens Hopi de la région. Le dernier nommé est probablement le plus spectaculaire et aussi le plus facile à atteindre. Le sentier qui passe par le canyon sous le pont ne fait que quelques centaines de mètres de long. C'est aussi le pont le plus ancien du parc et les chutes de rochers en ont réduit la largeur à tout juste 3 mètres, il se pourrait qu'il n'y soit plus pour très longtemps. Il va sans dire qu'il est interdit de marcher sur le pont.

Écrit par: John Crossley
Traduit par: Charles Werner
Photo d´ en haut: © Guy Cazalet
Description de la photo: Le parc national des Arches