Caroline du Sud
Destinations de Voyage
Réservations

Le Dakota du Sud

"L'état du Mont Rushmore"

Le Dakota du Sud est un état du "Midwest"

Le Dakota du Sud est situé dans la partie nord des états du Midwest. Il se trouve à environ 400 km au sud de la frontière canadienne et est entouré par le Minnesota, l'Iowa, le Nebraska, le Wyoming, le Montana et le Dakota du Nord. L'état est divisé en deux par la rivière Missouri qui coule du nord vers le sud.

A l'est du Missouri, l'état est particulièrement plat avec des prairies interminables et doucement vallonnées. On peut aisément imaginer des millions de bisons géants errant dans ces grandes plaines en troupeaux interminables. Ceci était dans le temps la terre fertile de chasse des Dakota, aussi connus sous les noms de Lakota, Nakota ou Sioux. Le film "Dances with Wolves" a été entièrement tourné au Dakota du Sud.

Badlands National Park © Michelle Leco / USATourist.com
Sud sont concentrées près de la frontière ouest de l'état. Badlands National Park contient beaucoup de formations rocheuses spectaculaires et abrite pas mal de faune sauvage comme des bisons, des chiens de prairie et des antilopes.

Les Black Hills et le Badlands se trouvent dans la partie ouest

Du côté ouest de la rivière, la terre devient vallonnée et parsemée de buttes spectaculaires. Au bord occidental de l'état, les Black Hills (collines noires) se dressent de manière spectaculaire au dessus des plaines comme une chaîne montagneuse isolée. Dans la partie sud-est de ces collines se trouve le paysage fabuleusement érodé connu comme les Badlands.

Le climat se caractérise par des étés agréablement chauds et des hivers rudement froids. Durant les mois d'été les températures atteignent des moyennes de 25 à 30°C mais elles passent largement en dessous de 0° en hiver. D'abondantes chutes de neige et des vents glacés brutaux peuvent rendre les hivers plutôt désagréables dans la prairie interminable. Le meilleur moment pour visiter le Dakota du Sud est en été quand le temps est le meilleur.

Le "Wild West" est une grande partie de l'histoire de l'état

Le Dakota du Sud est grand, peu peuplé et rarement visité par des touristes. Il a acquis une réputation comme le "wild west" pendant l'époque de la conquête de l'Ouest du dix-neuvième siècle quand de nombreux chercheurs de fortune envahissaient cette belle terre à la recherche d'or. Ils ont établi de nombreuses villes minières dans la région des collines noires. La plus célèbre de ces villes est Deadwood. Wild Bill Hickock, Calamity Jane, Wyatt Earp et Doc Holiday sont juste quelques-unes des personnes qui ont aidé à donner à Deadwood sa réputation infâme de ville sauvage de l'Ouest. Aujourd'hui, pas mal de saloons et de magasins de Deadwood ont été restaurés à l'état d'antan. La ville est devenue une destination touristique populaire pour faire du shopping, jouer des jeux de hasard et simplement visiter les lieux.

Wounded Knee © Michelle Leco / USATourist.com
Aujourd'hui, un petir monument marque le site du "Massacre de Wounded Knee" et les descendants des survivants habitent toujours dans des réserves dans les alentours.

Le Dakota du Sud est la patrie de nombreux Amérindiens

Les tribus des Sioux et des Cheyenne du Nord ont, pendant longtemps, bien vécu dans ce pays rude. Ils suivaient les grands troupeaux de bisons dans les plaines et chassaient le gibier abondant dans les Black Hills. Quand l'expédition du général George Armstrong Custer's découvrait de l'or dans les collines noires en 1874, le gouvernement des États-Unis violait ses traités avec les Amérindiens locaux. Des chercheurs de fortune et des colons envahissaient les Black Hills et les Amérindiens ont été installés par force dans des réserves indiennes. Quelques tribus, sous la conduite de leurs chefs Sitting Bull, Crazy Horse et Red Cloud, résistaient et même essayaient de refouler les intrus.

En 1876, le général Custer attaquait un grand camp de Lakotas et de Cheyenne du Nord près de la rivière Little Big Horn au Montana. L'entièreté de ses troupes a été dévastée dans ce qui devenait connu comme "Custer's Last Stand". Vers 1890 un mouvement spirituel connu comme "Ghost Dance" s'emparait des réserves indiennes et menait à une insurrection. L'armée des États-Unis répondait rapidement et brutalement. Lors d'une petite escarmouche à "Wounded Knee" au Dakota du Sud, un détachement de l'armée massacrait 250 hommes, femmes et enfants Lakota. Aujourd'hui, un petir monument marque le site du "Massacre de Wounded Knee" et les descendants des survivants habitent toujours dans des réserves dans les alentours.

Les Black Hills sont les terres sacrées des Sioux

En 1980, la Cour Suprême des États-Unis décréta que le gouvernement US avait illégalement confisqué les collines noirs des Sioux et attribua 122 millions de $ en dommages et intérêts courus. Les Sioux, vivant dans certaines des communautés les plus pauvres des États-Unis refusèrent 'argent. Il déclarèrent qu'ils voulaient qu'on leur rende leurs terres sacrées.

Vous pouvez toujours visiter les magnifiques collines South Hills considérées comme sacrées par les Sioux. Vous pouvez aussi visiter les réserves indiennes et voir les conditions misérables de vie de ce peuple fier.

Longhorn Saloon © Michelle Leco / USATourist.com
Aujourd'hui, pas mal de saloons et de magasins de Deadwood ont été restaurés à l'état d'antan. La ville est devenue une destination touristique populaire pour faire du shopping, jouer des jeux de hasard et simplement visiter les lieux.

La moitié occidentale du Dakota du Sud a beaucoup d'attractions polulaires

Beaucoup d'attractions du Dakota du Sud sont concentrées près de la frontière ouest de l'état. Badlands National Park contient beaucoup de formations rocheuses spectaculaires et abrite pas mal de faune sauvage comme des bisons, des chiens de prairie et des antilopes. Dans les Black Hills, Wind Cave National Park et Jewel Cave National Monument, qu'on peut visiter, contiennent beaucoup de magnifiques formations rocheuses. Custer State Park a le plus grand troupeau de bisons des États-Unis avec plus de 1500 têtes qui peut être observé outre beaucoup d'autres animaux depuis le parcours panoramique.

Deux des plus grandes sculptures jamais réalisées sont ici

Le monument de Mount Rushmore, complété en 1939, est une des plus grandes sculptures jamais réalisées. Les visages de quatre présidents des États-Unis , Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln sont taillées dans le granite de manière bien détaillée.

Le monument au chef Crazy Horse, à proximité est en cours de réalisation. Il a été commencé en 1949 par le sculpteur Korczak Ziolkowski, après que les chefs Lakota lui avaient écrit pour lui demander de créer un monument pour les Amérindiens. Quand il sera terminé, la sculpture du chef Crazy Horse, à cheval aura plus de 150 mètres de haut et 200 mètres de long. Ziolkowski est décédé en 1982, mais sa famille continue l'oeuvre. Un grand centre pour visiteurs abrite plus de 20,000 oeuvres d'art et de pièces d'artisanat amérindiennes.

Le célèbre rallye de motocyclettes de Sturgis a lieu chaque année en août

Il y a abondance d'activités en plein air au Dakota du Sud, telles que la chasse, la pêche à la ligne, le canotage, la marche, la randonnée, le vélo tous terrains et l'équitation. Les jeux de hasard sont légaux et il y a des casinos à Wildwood et dans chacune des réserves indiennes. La petite ville de Sturgis, près des collines noires accueille le fameux rallye de motocyclettes chaque année en août. Il attire à chque fois plus de 100 000 motocyclistes.

Écrit par: Mike Leco
Traduit par: Charles Werner
Photo d´ en haut: © US National Park Service
Description de la photo: Le monument de Mount Rushmore, complété en 1939, est une des plus grandes sculptures jamais réalisées.