Branson
Destinations de Voyage
Réservations

Branson, Missouri

Branson, Missouri est une attraction populaire des États-Unis qui n'est pas bien connue par les visiteurs étrangers. C'est un centre vacancier des terres centrales des États-Unis qui est devenu la "capitale mondiale du théâtre musical". Des douzaines de théâtres à Branson offrent maintenant des représentations avec principalement de la musique country et des thèmes traditionnellement orientés vers la famille. Tout un éventail d'autres divertissements et d'attractions touristiques est aussi disponible.

Branson, Missouri, là où le sauvage et le rustique envoûtent

La brume bleue du matin entourait mon campement. Par ci et par là des feux de camp s'allumaient et craquelaient tandis que leur lumière projetait d'étranges ombres sur les rochers et les arbres tout proches. Des groupes de gens prenant leur petit déjeuner étaient assis à des tables de pique-nique illuminées de lanternes. D'autres dormaient toujours. L'air frais matinal du terrain de camping lentement prenait vie avec le grésillement des grillons.

River View © Ron Harmon / USATourist.com
Ceux qui voyagent par la région de Branson aujourd'hui se rendent compte d'un certain sort jeté par ce paysage sauvage et rustique qui ne peut pas être oublié.

J'enroulais mon sac de couchage et j'emballais mon équipement dans la voiture. Les rayons de soleil commençaient à transpercer la brume matinale. Soudainement le camp devenait une palette de verts doux, de rouges riches et de jaunes vibrants. L'automne était arrivé dans les Ozarks. Depuis mon terrain de camping je roulais par monts et par vaux jusqu'à la communauté des Ozarks de Branson, Missouri. Je me déplaçais sur une route tordue par un terrain rude et sauvage. D'étroites vallées avec de vastes taches de couleur étaient dominées par le rythme en zigzag des crêtes avoisinantes. Des ruisseaux cristallins étincelaient sous une couverture feuillue d'arbres dans le soleil matinal. L'air frais transportait l'odeur de bois d'hickory brûlant dans des feux de camp distants.

D'un côté de la route je remarquais "Old Matt's Cabin" (la cabane du vieux Matt), qui se trouve dans ce qui est appelé Shepherd of the Hills Farm (la ferme du berger de la colline). L'auteur Harold Bell Wright a écrit son fameux roman "The Shepherd of the Hills" au sujet de cette maison (construite à la fin du 19e siècle) et de la famille qui y habitait. Au théâtre de cette ferme, Old Mill Theater, une troupe locale en grand nombre recrée l'histoire du berger sur une vaste scène en plein air, de mai à octobre.

Branson est une version pour familles de Las Vegas

À quelques kilomètres au-delà de la ferme, de grand et voyants panneaux annonçaient d'autres types de divertissement. Il y avait les spectacles d'Andy Williams, de Boxcar Willies, de Bobby Vinton, de Lawrence Welk et le largement applaudi Foggy River Boys Theater. Aujourd'hui Branson offre une pause au programme de travail hectique. C'est comme une version pour familles de Las Vegas dans les collines du sud de l'état du Missouri.

Pour les aventuriers d'antan, tels que Hernando De Soto, qui était venu dans la région en 1541 et pour leurs trappeurs français du 17e siècle, c'était une région assez effroyable et accidentée qui demandait de la résistance quand on travaillait. L'origine du nom Ozarks a été largement contestée. Toutefois des documents français conservés à St. Louis, Missouri, font mention d'expéditions de marchands de peaux "Aux Arcs," ou dans le territoire de la tribu indienne Arkansas. Les colons français utilisaient d'habitude seulement la première syllabe des longs noms de tribus indiennes.

Branson est une communauté amicale et informelle

Blacksmith © Ron Harmon / USATourist.com
Les principales attractions sont Silver Dollar City, un énorme parc à thème qui permet un retour dans le temps.

La simplicité amicale de Branson a fait de cette petite communauté un endroit plein d'entrain. Les habitants se hâtaient autour de leurs emplettes matinales. Des touristes se promenaient par les rues à la recherche de souvenirs spéciaux pour quelqu'un à la maison. Comme j'avais prévu de prendre tous mes repas dans des restaurants, le premier point à mon ordre du jour était de trouver un endroit pour prendre le petit déjeuner. Il y avait des cafés et des restaurants de toute sorte un peu partout dans Branson. Il y avait donc décidément du choix.

Dans l'atmosphère aimable de l'auberge que j'avais choisie pour le petit déjeuner, je me suis régalé d'un repas de smorgasbord avec des oeufs brouillés, des biscuits, du jus de viande, du jambon, des saucisses et un petit pain à la cannelle avec le café. Le restaurant était plein, par conséquent la serveuse ma plaçait à une table avec un homme aux yeux foncés, légèrement grisonnant, qui se présentait comme Earl Lynd. "Il y a beaucoup à voir ici," souriait-il. "Les principales attractions sont Silver Dollar City, un énorme parc à thème qui permet un retour dans le temps et aussi l'école des Ozarks." En buvant sa tasse de café noir, Earl décrivait bien des curiosités et me donnait un petit cours sur l'histoire de la région. "Il y a beaucoup de retraités qui habitent ici et ils viennent depuis tous les coins des États-Unis" expliquait-il. "Certains viennent d'aussi loin que New York ou d'Oregon". Il méditait. "Les Ozarks semblent être un endroit populaire pour toutes sortes de gens".

Save 20% on your reservation at Travelodge

La poupée Kewpie a été créée à Branson

Rose O'Neill, une des premières partisanes de l'égalité des droits de la femme, était écrivain, illustratrice, artiste, voyageuse de par le monde et créatrice de la fameuse poupée Kewpie. Elle voyageait longuement de par le monde mais retournait toujours à sa maison près de Branson et à son lopin de terre que sa famille appelait "Bonniebrook". J'apprenais que Kewpie était probablement le jouet le plus populaire qui ait jamais été créé. Il y a de nombreuses variétés différentes de cette poupée et Kewpie a été représentée sur des plats, dans des journaux, des magazines, des livres à colorier, sur des tissus, comme crème glacée et comme bonbons, comme heurtoir et de beaucoup d'autres façons. Mme. O'Neill a écrit quatre romans, un volume de poèmes et plusieurs livres pour enfants qu'elle a illustrés elle même.

Rose était venue dans les Ozarks en 1896 et "Bonniebrook" devenait son lieu de retraite. En 1909 elle avait créé Kewpie comme dessin et en 1913, avec l'aide d'un jeune artiste de New York, elle avait développé la poupée Kewpie. Cette petite poupée procurait une renommée mondiale à Rose O'Neill. Des amateurs de Kewpie viennent depuis tous les pays, il viennent d'aussi loin que du Japon. En 1967, une semaine a été dédiée à Rose O'Neil. Considérant l'entrain de vire de Rose, il ont combiné Kewpie et fiesta et appelaient l'occasion "Kewpiesta".

Les collines des Ozarks sont pleines d'anciennes légendes

Les collines des Ozarks se vantent de beaucoup d'histoires de miracles, de superstition et de mystères. Une de ces histoires est celle de la "Ligue de la Loi et de l'Ordre" qui a développé le sobriquet de Baldknobbers.

Ozark Man © Ron Harmon / USATourist.com
Les collines des Ozarks se vantent de beaucoup d'histoires de miracles, de superstition et de mystères.

À un certain moment de la guerre de Sécession les communautés montagnardes des Ozark étaient toujours dans un état de trouble. Un groupe de hors-la-loi utilisaient de la violence pour gagner contrôle de plusieurs des gouvernements de comté. Ces violateurs sont partis impunis en raison de la complète domination qu'ils exerçaient sur les différents gouvernements. Finalement, une bande de 26 citoyens se sont rassemblés pour défaire les montagnes des Ozark des ennemis malicieux. Vêtus de vêtements foncés et de couvre-chefs noirs ils attachaient des barbes blanches et des cornes de bétail pour avoir un effet encore plus morbide. Le groupe s'appelait lui-même Baldknobbers d'après la colline stérile où ils avaient tenu leur première réunion. Ce groupe d'auto défense décidait de débarrasser les Ozarks des criminels. Quelques unes de leurs tactiques étaient quelque peu brutales et le nom de Baldknobbers devenait bientôt attaché à toute entreprise impitoyable dans les collines des Ozarks. Aujourd'hui leur mémoire évoque un groupe de voisins courageux qui démontraient leur unité dans une guerre contre les hors-la-loi.

Le collège le plus exceptionnel des États-Unis

Sur le campus de ce qui est connu comme le collège le plus exceptionnel des États-Unis - the School of the Ozarks (l'école des Ozarks), j'ai participé à une visite guidée conduite par un jeune étudiant de l'école. Tandis que ma jeune guide montrait les différents bâtiments du campus, elle expliquait l'histoire de l'école. Elle disait que l'école, fondée en 1906, avait été initialement destinée à fournir une éducation à de jeunes personnes intellectuellement capables mais sans moyens financiers. Ma guide me parlait du programme extensif d'arts et de traditions populaires sponsorisé par l'école et des différents points de vente que l'école procure pour l'exposition du travail y réalisé.

La principale attraction du campus est le Ralph Foster Museum. Consacrée à l'histoire de la région des Ozarks, la collection du musée comprend plus de 750 000 objets représentant l'histoire, les antiquités, l'archéologie, la géologie, la minéralogie, l'histoire naturelle et l'expansion vers l'ouest. Le musée est ouvert toute l'année. Ceux qui voyagent par la région de Branson aujourd'hui se rendent compte d'un certain sort jeté par ce paysage sauvage et rustique qui ne peut pas être oublié. Peut-être ce sont les excellentes possibilités de pêche à la ligne que les nombreux lacs procurent ou la beauté brute qui entoure le voyageur à chaque pas, ou peut-être est-ce la chaleur des indigènes qui éveille un je ne sais quoi. Quoi que ce soit, c'est là et pour toujours.

Écrit par: Ronald Harmon
Traduit par: Charles Werner
Photo d´ en haut: © Branson Lakes Area Chamber of Commerce
Description de la photo: Branson est une version pour familles de Las Vegas