USAtourist's Hotel and Car Rental Discounts.  Save up to 30% instantly.
Alaska
Destinations de Voyage
Réservations

Alaska

Alaskan Glacier © Guy Cazelet
L'intérieur de l'Alaska a plus de 50 000 glaciers, 3 000 rivières et trois millions de lacs.

La Dernière Frontière

Alaska, avec ses étendues immenses de nature primitive, est bien probablement le plus bel état des États-Unis. Le nom lui-même est basé sur le mot Esquimau signifiant "grandes terres" qui ne fait que commencer à décrire ses côtes presque illimitées, ses innombrables voies navigables intérieures et grandes chaînes de montagnes couvertes de neige.

Alaska a des caractéristiques diverses et des climats extrêmes

L'aspect le plus impressionnant d'Alaska est sa dimension. Il couvre presque 1,5 millions de km2 avec plus de 55 000 km de rivage et 1 800 îles. L'intérieur a plus de 50 000 glaciers, 3 000 rivières et trois millions de lacs. Il contient 17 des 20 plus hauts sommets des États-Unis, y compris le Denali, d'une altitude de 6 194 mètres.

Les deux "manches de poêle" d'Alaska s'élancent vers le sud pour embrasser les courants chauds de l'océan Pacifique qui les bénissent avec les climats étonnamment modérés pour des terres aussi septentrionales. Sur le manche occidental, les Îles Aléoutiennes volcaniquement actives s'étendent sur plus de 1 600 km dans le Pacifique du nord-ouest où on profite d'étés frais et d'hivers seulement modérément froids. Le manche oriental qui s'étend le long de la côte du Canada du Nord a des étés frais, des hivers doux et connaît les chutes de pluie les plus abondantes d'Amérique du Nord.

Save 20% on your hotel

Le plateau intérieur de l'Alaska souffre d'un climat continental extrême avec des étés étonnamment chauds et les hivers violemment froids. Les températures peuvent atteindre +38 °C en été et tomber en dessous de -48 °C en hiver. La pente nord, le long de la côte arctique est constituée de toundra arctique classique, une région semi-désertique, sans arbres, avec des hivers extrêmement froids.

Les jours de l'été et les nuits de l'hiver deviennent très longs à ces latitudes septentrionales. En voyageant d'avantage vers le nord de Alaska, les jours d'été peuvent durer jusqu'à 22 heures. Les autochtones d'Alaska appellent cette région "la terre du soleil de minuit ". Les nuits hivernales également longues apportent souvent les spectacles de danse de lumières célestes connus comme l'aurore boréale.

L'Alaska a beaucoup d'attractions et peu de gens

L'Alaska a une population très peu dense, avec moins qu'une personne par mille carré (2,5 km2). La plus grande partie de la population est concentrée dans quelques villes le long de la côte. La population native inclut les Inuits qui habitent principalement le long de la côte de la Mer de Bering arctique, les Aleuts qui habitent les îles du manche à poêle occidental et les Amérindien (Indiens) vivant principalement le long du manche à poêle oriental. La population inclut maintenant aussi beaucoup d'immigrants des 48 états "inférieurs", d'Europe et d'Asie.

Les attractions panoramiques d'Alaska peuvent être divisées en plusieurs régions distinctes avec la ville d'Anchorage approximativement au centre. Copper Valley, Mat-Su Valley, la péninsule Kenai et la zone de récréation d'état de Chena River sont toutes situées près d'Anchorage et sont facilement accessibles par voiture ou bac. Beaucoup de croisières d'excursion et de bateaux charter partent d'Anchorage, de Seward ou du port proche de Homer pour visiter les beaux fjords Kenai, l'île Kodiak avec sa grande population de faune et Prince William Sound. On peut aussi visiter les Îles Aléoutiennes du manche à poêle du sud-ouest à partir de là, mais cela exige un trajet assez long en bateau, à moins de prendre un des avions locaux faisant le trajet.

Vous avez besoin d'un avion à flotteurs ou un bateau pour voir la plus grande partie de cet état

Le Parc National Denali et Fairbanks se trouvent au nord d'Anchorage et peuvent être atteints depuis cette ville par la route US 3 ou depuis la frontière canadienne par l'autoroute d'Alaska. La vaste majorité de l'intérieur de l'état ne peut être atteint que par hydravion ou par bateaux empruntant les voies navigables intérieures. Heureusement, l'Alaska a un nombre énorme de "bush pilots" avec de petits avions qui sont prêts à vous amener presque n'importe où pour un prix raisonnable.

Les îles et villes du manche de poêle sud-est sont atteints le plus facilement par avion. Les villes de Skagway et Haines sont accessibles par l'autoroute d'Alaska. Les bacs "Alaska Marine Highway Ferries" relient Bellingham, Washington ou Prince Rupert, Canada à Sitka, Juneau et Haines avec de nombreux arrêts dans de nombreuses communautés côtières. Ils peuvent être un moyen de transport très commode entre les villes du bord de la mer le long du manche à poêle.

Il y a quatre moyens pour se rendre en Alaska à partir des États-Unis continentaux: air, bateau, train ou voiture. Bien que Juneau soit la capitale de l'état, la plupart des vols desservent Fairbanks ou Anchorage, étant donné que ces villes sont plus grandes et fournissent l'accès facile à une plus grande partie de l'état. Il y a des vols directs quotidiens de la plupart des villes majeures dans les 48 états "inférieurs". A l'intérieur de l'état, il y a de fréquents vols locaux entre les villes plus des hélicoptères et petits avions charter qui offrent le transport vers les emplacements plus éloignés.

Vous pouvez voyager par bateau de croisière luxueux ou par ferry bon marché

Dawson City, Yukon Territory, Canada © Guy Cazelet
Dawson City, Yukon Territory, Canada

Plusieurs lignes de la croisière commerciales offrent de merveilleuses excursions de 4 à 7 jours qui partent de Seattle ou de Vancouver, Canada. Elles suivent habituellement le littoral jusqu'à Prince William Sound et retour avec vues sur les glaciers, observation de baleines et haltes à Sitka et Skagway. Une excursion combinée terre-mer inclut souvent une visite à Denali et aux autres attractions intérieures. Les croisières peuvent être chères, mais elles sont une façon très confortable de voir l'Alaska.

Comme alternative moins chère, essayez les ferrys d'Inland Marine Highway. Ils partent une fois par semaine de Bellingham, à 110 km au nord de Seattle, à Sitka, Juneau, Skagway et Haines, avec arrêts à beaucoup de villages côtiers en chemin. Pour approximativement 250 $, vous pouvez acheter un billet qui vous permet de quitter et de rembarquer les bateaux à n'importe lequel de leurs arrêts. Les cabines coûtent un supplément, mais vous êtes bienvenu à étendre votre sac de couchage sur les nombreuses chaises longues du solarium ou même à monter votre tente sur le pont ouvert. Le voyage prend approximativement 3 jours.

L'Autoroute d'Alaska est un long voyage panoramique

Il n'y a aucune connexion ferroviaire directe entre les 48 états "inférieurs" et l'Alaska. Une fois à l'intérieur de l'état, 750 km de voie ferrée s'étendent de Seward, par Denali vers Fairbanks. Les trains sont très confortables avec de grandes fenêtres et des voitures d'observation à dômes pour admirer les panoramas. En dépit des hivers sévères, cette voie ferrée circule toute l'année.

Finalement, les gens courageux peuvent emprunter l'infâme Autoroute d'Alaska. Elle commence à Dawson Creek en Colombie Britannique et termine 2275 km plus au nord à Delta Junction, Alaska. La route a été construite pendant seconde guerre mondiale et était d'abord non pavée sur une grande partie de sa longueur cahoteuse. Maintenant, elle est en bonne condition et est utilisée par des milliers de voyageurs courageux chaque année. De Seattle à Fairbanks la distance à couvrir est de plus de 3800 km. Le trajet exige habituellement quatre ou cinq jours de conduite par l'entièreté de l'Autoroute d'Alaska.

Tuyaux sécurité

Que vous soyez chasseur, pêcheur, photographe, naturaliste, amateur de neige ou juste quelqu'un qui apprécie la nature intacte, vous tomberez amoureux de cet état grandiose. Mais, toutes les fois que vous allez en Alaska, hiver ou été, vous devriez vous souvenir toujours que c'est encore une terre sauvage. Vous devriez prendre toujours des précautions de sécurité, tel qu'informer quelqu'un de votre itinéraire. Les hivers peuvent être sévères et rudes, donc soyez sûr d'emballer beaucoup d'équipement pour temps froid. Pendant l'été la plus grande menace vient des ours. En randonnée, vous devriez faire toujours beaucoup de bruit pour éviter de faire sursauter les ours. Quelques gens recommandent même d'attacher de petites cloches à votre sac à dos et d'emporter de l'aérosol au poivre comme défense.

Écrit par: Carla Lee Suson
Traduit par: Charles Werner
Photo d´ en haut: © Guy Cazelet
Description de la photo: Crystal Cruise Lines Harmony at Hubbard Glacier Alaska