Les dangers en aventure
L'aventure aux États-Unis
Réservations

Les dangers en aventure

Si vous projetez de faire de la randonnée dans les espaces sauvages des États-Unis, d'y faire un périple à bicyclette ou du radeau sur une des rivières sauvages, vous devriez être conscient des dangers que vous pourriez rencontrer. Il y a des plantes et des animaux dangereux aux États-Unis que vous ne trouvez pas dans votre pays. Certains peuvent ne causer que du désagrément ou un malaise temporaire, alors que d'autres peuvent avoir des effets douloureux ou même constituer une menace pour la vie.

Poison Ivy (lierre vénéneux) est une plante très commune aux États-Unis qui cause des réactions allergiques chez beaucoup de personnes. Les éruptions provoquèes par poison ivy sont rarement fatales mais souvent très douloureuses et irritantes.

La mouffette © Corel
Les mouffettes se défendent en levant leur queue et aspergent un musc très désagréable.

Les serpents venimeux peuvent constituer un danger pour les randonneurs et les aventuriers en terrain sauvage. Il y a plusieurs variétés de serpents venimeux habitant diverses régions des États-Unis. Apprenez à reconnaître ceux qui sont dangereux et ce qu'il y a lieu de faire en cas de morsure.

La mouffette est un animal mignon qui, par occasion, visite les terrains de camping pendant la nuit et paraît sans crainte des humains. S'il est alarmé, il projettera un musc particulièrement malodorant sur vous. Ceci aura comme conséquence que vous compagnons de camping déplaceront leur tente d'au moins 200 m en direction du vent.

Les ours sont ironiquement plus dangereux à proximité de la civilisation qu'en terre sauvage. Les Grizzly géants et à un degré moindre, les ours noirs (Black Bears) sont potentiellement dangereux dans la nature, mais ils évitent généralement les humains. Malheureusement, quand les ours viennent en contact avec la civilisation et apprennent à mendier ou voler de la nourriture aux humains, ils deviennent un ennui et souvent un réel danger.

Save 20% on your Hotel

La maladie de Lyme est une infection bactérienne propagée par des morsures de tiques. Elle peut résulter en une maladie prolongée qui est souvent difficile à diagnostiquer. Si vous partez en randonnée dans certaines parties de États-Unis il est recommandé de prendre des précautions pour éviter une infection.

Les girardiases protozoaires sont des parasites transmis à l'eau par les excréments d'animaux sauvages dans certaines parties des États-Unis. Elles peuvent causer des maladies intestinales graves. Les aventuriers des terrains sauvages devraient toujours purifier l'eau de source et de ruisseau avant de la boire.

Écrit par: Mike Leco
Traduit par: Charles Werner
Photo d´ en haut: © Michelle Leco / USATourist.com
Description de la photo: Les randonneurs s’ arrêtent pour apprécier la vue sur une arête montagneuse au Montana.